wedding planner

Être un bon entrepreneur : wedding planner #2 La dénomination sociale

Bertille et Marc sont deux jeunes entrepreneurs qui se sont lancés en tant que wedding planner après avoir organisé leur premier mariage. Suivez les aventures de ces deux entrepreneurs qui ont fait le choix de passer par Sireniti pour les accompagner. Cela pourrait vous inspirer 😉.

Episode 1 : La forme juridique

Est-ce que comme pour les enfants il y a une mode des noms d’entreprises ? Y-a-il une tendance des Gabriel SARL et Louise SAS ?

Quoi qu’il en soit le choix de la dénomination sociale, du nom commercial et du nom d’enseigne est important.

– On reste sur Mariage Ambiance Bohème pour le nom ?

– Oui, je valide.

– Attends ça donne MAB comme sigle… On va inverser. Bohème Ambiance Mariage. Ça fait BAM.

– Oh oui ! Bertille aime Marc !

– Par contre le nom commercial et le nom d’enseigne c’est pareil ?

– Demande sur le chat de Sireniti.

Voici ce qu’ils ont retenu après avoir échangé avec le service client :

La dénomination sociale

On parle de dénomination ou de raison sociale. Elle permet d’identifier l’entreprise en tant que personne morale. Si elle est longue, on peut utiliser un sigle qui reprend les premières ou syllabes. Comme ici avec BAM pour (officiellement) Bohème Ambiance Mariage.


L’enseigne

Elle n’identifie pas l’entreprise elle-même, mais le local d’exploitation. Il peut reprendre la dénomination sociale, le nom de la rue ou tout autre terme. Un salon de coiffure peut avoir comme dénomination sociale « Julie Martin Coiffure » et comme nom d’enseigne « Je fais ce que cheveux » ou tout simplement « Julie Martin Coiffure »

Le nom commercial

C’est sous ce nom que la société exerce son commerce. Il sert à l’immatriculation de l’entreprise et se retrouve sur les documents commerciaux comme les factures, flyers et cartes de visite. Ensuite, ils décrivent leur activité. Une description qui sera reprise dans l’objet social est déjà proposée par le site Sireniti.

L’objet social

Pour l’activité de wedding planner, ils proposent : « Prestation de services dans l’événementiel. Vente de produits festifs : objets de décoration pour salle de réception, tenues de cérémonies et accessoires. »

Il est suffisamment précis pour être accepté lors de l’immatriculation et suffisamment large pour ne pas restreindre nos entrepreneurs dans leurs activités présentes et futures. Il est plus simple de rédiger une annonce légale/ description que de publier un avis rectificatif plus tard.  Bertille et Marc prévoient dans quelques années d’étendre leur activité à l’organisation de séminaires, ils ajoutent dès maintenant « organisation d’évènements pour les particuliers et les entreprises »

Déposer sa dénomination sociale

Pour se préserver d’éventuels litiges il peut être utile d’effectuer une recherche auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle

Consultez le site de l’INPI pour en savoir plus.