Etre un bon entrepreneur

Être un bon entrepreneur : wedding planner #1 La forme juridique

Vous avez lu l’histoire de Xavier Niel !
Comment il vécut !
A pris son essor !
Ça vous a plu ?
Vous en d’mandez encore ?
Eh bien, écoutez l’histoire de Bertille et Marc.

L’idée de départ

Bertille et Marc sont amoureux. L’année dernière, ils se sont dit oui. Avec le fleuriste, le traiteur, le bijoutier, le plan de table et la gestion des imprévus, organiser ce mariage n’a pas été qu’une aventure. Ça a été une véritable entreprise…

Fier de cette expérience, ils se sont dit « Pourquoi ne pas devenir wedding planner ». Alors ils ont étudié le marché et ont constitué le capital de départ de leur PME.

Ils ont même déjà imaginé le nom de leur entreprise, un logo décliné en 3-4 versions et 2 slogans. Mais concrètement, que faire ?

Le petit frère de Bertille a utilisé les services de l’application Sireniti pour créer sa micro-entreprise.
_ Dis moi petit frère, chez Sireniti , ils s’occupent aussi des sociétés ?
_ Bien sûr ! Et Sireniti te facilite la tâche après coup en gérant tes factures ou en synthétisant les données de ton activité sur un tableau de bord.
_ Ah cool ! Tu me montres ?
_ Allez. Tu commences par mettre ton e-mail et après, tu sélectionnes …

Le choix de la SARL

Marc et Bertille sont d’accord. Ils veulent travailler ensemble. Ils utilisent l’outil d’aide au choix de la forme juridique : https://formalites.sireniti.fr/choisir-ma-forme-juridique

Pour les inséparables, ce sera la SAS ou la SARL. La différence n’est pas très claire. Heureusement, Sireniti met à leur disposition un tableau comparatif : https://formalites.sireniti.fr/comparer-les-structures

Même s’ils sont confiants, ils ne pensent pas atteindre le seuil de 20 salariés, 1 000 000 € de total de bilan et 2 000 000 € de chiffre d’affaires HT. Si c’était le cas, ils devraient obligatoirement avoir un commissaire aux comptes.

En plus, le président est assimilé-salarié. Si les cotisations sociales sont plus importantes en contrepartie la protection sociale au niveau de la retraite sera plus complète.

Ce qui les a définitivement convaincu, c’est la possibilité d’utiliser des statuts personnalisés.

Quant à savoir qui de Marc ou Bertille sera président·e , ce point n’a pas encore été évoqué…